Collection de CD

 

article de Renate Wagner sur la collection du festival pour Online Merker : cliquez ici

à paraître en 2017 :

Anthony girard

paru en décembre 2016 :

Cominotto cover 1

paru en novembre 2016 :

Alice cover cd

Florent Nagel : Alice au pays des merveilles

Yves Penay, comédien - Joanna Marteel et Florent Nagel, piano

retrouvez Alice en ligne en cliquant ici

critique de Guido Krawinkel sur Klassik-Heute : cliquer ici

critique d'Edith Weber pour L'Information Musicale : cliquer ici

******

Jules Massenet : Poèmes vocaux

Poème Pastoral* - Poème d'Octobre - Poème d'Amour 

Poème d'un Soir - Poème des Fleurs*

Damien Top, ténor - Diane Andersen, piano

Anne-Elly Tévi - Souhal Denis - Alice Adenot

* premier enregistrement mondial

******

sortie 2017

l'oeuvre pour flûte d'Albert Roussel

+ oeuvres de Jacques Ibert, Emile Goué, Maxime Dumoulin, Maurice Delage,

Claude Delvincourt, Wally Karveno, Darius Milhaud, Charles Roussel

Roussel cover 1

*****

la monumentale symphonie d'Emile Goué enfin disponible!

Cover cd

critique de Guido Krawinkel sur Klassik-Heute : cliquez ici

critique de Rémy Franck sur Pizzicato : cliquez ici

critique de Bernard Postiau sur Crescendo : cliquez ici

critique de Rob Barnett sur Musicweb International : cliquez ici

critique de Stephen Greenbank sur Musicweb International : cliquez ici

critique d'Edith Webert sur L'Education Musicale : cliquez ici

critique de Jean-Félix Marquette sur Utmisol : cliquez ici

*****

le compositeur russe Albert Markov fait son entrée dans la collection du FIAR

à l'occasion de ses 80 ans, interprété par Jean-Luc Richardoz

présentation du CD le lundi 7 septembre 2015 à 18h30

au Centre Dimitri Chostakovitch

19 bis, rue des Saints Pères - 75006 Paris
tel : 01 47 03 90 43

Markov cover

critique de Danielle Anex-Cabanis pour UTMISOL : cliquez ici

critique de Johathan Woolf pour MusicWeb International : cliquez ici

critique de Jean-Marc Warszawski pour Musicologie.org : cliquez ici

******

parution en mai 2015

Oeuvres pour instruments solo du compositeur liégeois Marcel Cominotto

enregistrées en première mondiale

Cominotto cover

critique de Danielle Anex-Cabanis pour Utmisol cliquez ici

critique d'Ayrton Desimpelaere pour Crescendo cliquez ici

Jean-Marc Onkelinx sur Marcel Cominotto : cliquez ici

****

L'oeuvre pour violon et piano de Claude Delvincourt parait en juin 2014

avec Diane Andersen et Eliot Lawson. 

Une sonate de jeunesse inédite est enregistrée en première mondiale.

Delvincourt cover 1

La Presse en parle :

critique de Stephen Greenbank pour Musicweb-International, cliquez ici

critique de Michael B. Weiß pour Klassik-Heute, cliquez ici

critique de Michel Tibbaut pour ResMusica : "A emporter", cliquez ici

critique de Jean-Pierre Robert pour L'Education Musicale, cliquez ici

critique de Danielle Anex-Cabanis pour Utmisol, cliquez ici

critique de Remy Franck pour Pizzicato, cliquez ici

critique de Sébastien Foucart pour ConcertoNet, cliquez ici

 ******

Le 3e volume de la musique de chambre d'Emile Goué est paru en juin 2014

un nouvel opus incontournable de la collection du FIAR !

avec Damien Top et les musiciens de l'Orchestre du Metropolitan Opera de New York

Cover 2

critique de Stephen Greenbak sur Musicweb-International : cliquez ici

critique de Bruno Peeters sur Crescendo "Goué conquiert l'Amérique!" : cliquez ici

critique de Michael B. Weiß sur Klassik-Heute : cliquez ici

 critique de Nicolas Mesnier-Nature sur Resmusica : cliquez ici

critique de Sébastien Foucart sur ConcertoNet : cliquez ici

critique de Hubert Culot sur Musicweb-international : cliquez ici

*****

février 2014

La musique de chambre de Francis Thomé (1850-1909) : un mauricien à Paris

premier enregistrement mondial

 Thom

la critique de Christof Jetzschke pour Klassik Heute : cliquez ici

la critique de Bruno Peeters pour Crescendo : cliquez ici

 ******

Les Musiciens du MET enregistrent René de Castéra


Cast

 CD du Mois s'avril 2015 sur MUSICWEB INTERNATIONAL ! cliquez ici

"Only rarely does one uncover a gem such as that which has been unearthed here."

MUSICWEB INTERNATIONAL Recordings Of The Year 2015 !

critique de Bruno Peeters pour CRESCENDO : cliquez ici

critique de Jean-Pierre Robert pour L'EDUCATION MUSICALE : cliquez ici

critique de Sébastien Foucart pour ConcertoNet : cliquez ici

******

Goué cover

"Le CD idéal pour aborder la musique de chambre d'Emile Goué"

critique parue dans CRESCENDO : cliquez ici 

critique de Danielle Anex-Cabanis pour UTMISOL : cliquez ici

critique de Sébastien Foucart pour ConcertoNet : cliquez ici

critique de Stephen Greenbank sur Musicweb International : cliquez ici

******

cover-le-junter.png

Revue Pianiste n°80 mai-juin 2013 :

critique-balade-landaise-pianiste-80-mai-juin-20013.png

 

la-tombelle-cover-def-2.png 

critique de Bruno Peeters dans le magazine CRESCENDO d'août 2012 : cliquez ici

 critique de Byzantion sur Musicweb-international : cliquez ici

  goue-andersen-cover.png

  L'interprétation de Diane Andersen

a été couronnée du Léon d'Or de Contre-Bombardenumerisation0008.jpg

critique de Jean-Luc Caron sur Resmusica.fr : cliquez ici

critique de L'Education musicale : cliquez ici

critique de Michael B. Weiß sur Klassik-Heute : cliquez ici

le blog de Foremon : cliquez ici


 

 

Goue quatuors cover

critique de Stephen Greenbank pour MusicWebinternational : cliquez ici

*********

ARTICLE DE LA VOIX DU NORD DU 28-4-2012

par Jean-Marc Petit

.jpg

Entre la fin du XIX siècle et les années 1930, la musique française a connu comme un âge d'or. A l'ombre des géants Debussy et Ravel, c'est tout un pan de notre patrimoine musical que nous fait découvrir la passionante collection du Festival Roussel.

Nul n'est prohète en son pays. Notre pays, toujours prêt à glorifier le "génie français" et son "exception culturelle" est pourtant fort timide lorsqu'il s'agit de défendre son propre patrimoine musical.

En dehors des figures tutélaires que sont Claude Debussy, Maurice Ravel, ou Gabriel Fauré, qui connaît Paul le Flem, Charles Koechlin, Emile Goué, Jean Cras, Gustave Smazeuilh ? Tous sont pourtant de très grands copositeurs qui entre le crépuscule du XXe siècle, ont exprimé les doutes, les joies, les angoisses, les interrogations et la poésie d'une généraion sacrifiée entre deux guerres mondiales.

C'est cette musique française sublime, mais méconnue, que veut faire découvrir la collection du Festival International Albert Roussel.Un festival crée en 1997 par le ténor, musicologue et compositeur Damien Top, et qui défend chaque année en Nord-Pas de Calais, Picardie et Belgique ce répertoire oublié.

Si le festival porte le nom d'Albert Roussel, ce n'est évidemment pas un hasard. Né à Tourcoing en 1869, Albert Roussel est sans doute la figure majeure de cette génération. Musicien voyageur, marin, Albert Roussel nous a légué des pages d'un souffle puissant (les ballets Bacchus et Ariane, le festin de l'araignée). La collection du festival nous propose de découvrir des pages plus intimes comme les oeuvres pour flûte, révélant sa fascination pour l'Asie.

Mais l'intérêt de la collection du Festival International Albert Roussel réside dans ses découvertes.

C'est le cas par exemple de René de Castéra, dont l'ensemble Belge Joseph Jongen, a entrepris l'enregistrement de l'intégrale de la musique de chambre.

D'origine landaise, élève de Vincent d'Indy, René de Castéra (1873-1955) nous livre une oeuvre subtile, la ligne mélodique primant toujours. Son trio et sa sonate pour violon sont des pages aérées, ciselées, une musique qui respire sans jamais tomber dans le mièvre.

Plus grave est l'oeuvre d'Emile Goué (1904-1946), véritable révélation de cette collection. Elève de Charles Koechlin, encouragé par Albert Roussel, Emile Goué nous lègue une oeuvre trop courte, le compositeur mourait à l'âge de 42 ans des suites des souffrances subies en camps de concentration.

Les titres (chansons folle, incarnation, je voulais une nuit de lune somnolente) nous révèlent l'intense poésie de cette oeuvre poignante.

La poésie, tel est le fil conducteur de cet âge d'or de la musique de notre pays. Le véritable"esprit français" est là, qui n'éructe pas, qui écoute, qui partage, qui transmet.

JEAN-MARC PETIT

La collection du festival Albert Roussel a édité une dizaine de disques, distribués par Codaex. Au catalogue :

Emile Goué, Albert Roussel, Blanche Selva, Claude Guillon-Verne.

  Concert d'ouverture du Festival Roussel en Septembre 2016 .

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site